Nouveau Dictionnaire Français-Breton Agrandir l'image

Dictionnaire Français-Breton

LLKB0049

Deuxième édition revue, corrigée et augmentée du dictionnaire de Martial Menard.
Plus de 50 000 entrées

Plus de détails

46,45 € TTC

En savoir plus

La première édition de ce dictionnaire français-breton, paru en 2012, comprenait déjà près de 50 000 entrées. Cette nouvelle édition revue, corrigée et augmentée d’après les notes laissées par son auteur au moment de sa disparition, en offre plus de 1 000 supplémentaires.

Les différentes entrées sont illustrées d’exemples tirés de la littérature classique, du collectage sur le terrain et des travaux de néologie les plus récents. Tous les niveaux de langue sont abordés : classique, familier, figuré, argotique, enfantin, euphémique, etc. Les exemples détaillent l’usage de chaque terme dans une grande variété de domaines.

Pa oa deuet er-maez ar geriadur galleg-brezhoneg-mañ e 2012 e oa dija tost da 50 000 pennger ennañ. Evit an embannadur-mañ eo bet adwelet, difaziet ha kresket diwar an notennoù a oa bet savet gant an aozer a-raok e varv. Tremen 1 000 pennger ouzhpenn zo ennañ bremañ.

Gant skouerioù tennet eus al lennegezh klasel, an dastum war an dachenn hag al labourioù nevezc’heriaouiñ eo displeget ar penngerioù. An holl liveoù-yezh zo kinniget : ar yezh klasel, yezh ar pemdez, yezh ar vugale, ar skeudennoù-lavar, al luc’hajoù, an dic’harvaat h.a. Skouerioù a vez roet evit kement domani a zo.

Auteur | Skrivet gant : Martial Menard
Edition | Ti-embann : An Alarc'h (2020)
1 456 pages | pajennoù / 16,4 cm x 24 cm

Martial Menard (1951-2016) et la lexicographie bretonne moderne

Martial Ménard (crédit Henri Belbeoc'h)

Martial Menard, originaire de Haute-Bretagne, a été l'un des meilleurs connaisseurs de la langue bretonne et toute sa vie a été jalonnée par la production de dictionnaires, guides ou précis concernant la langue bretonne.

Dans le cadre de la maison d'édition An Here, dont il était le directeur, il codirigea avec Iwan Kadored la deuxième édition revue et augmentée du premier dictionnaire breton monolingue (2001). Ce dictionnaire, inédit alors pour une langue dite régionale, contient environ 21 300 entrées, toutes illustrées par des exemples et des expressions donnant l'image d'une langue bretonne bien à sa place dans le monde moderne. Ce dictionnaire, outre les parrainages scientifiques d'universitaires et de divers savants, avait été soutenu financièrement par la Région Bretagne et les départements du Finistère, du Morbihan, d'Ille-et-Vilaine, par l'Institut Culturel de Bretagne et par la Commission Européenne. Ces financements avaient permis alors de maintenir une équipe permanente travaillant sur ce projet. 

Par ailleurs, depuis ses débuts de lexicographe, amateur éclairé dans les années 80 puis spécialiste reconnu, Martial Menard avait amassé un corpus important pour alimenter un dictionnaire historique de la lange. Ce travail il l'avait construit sur le modèle Dictionnaire Historique de la Langue Bretonne composé par Roparz Hemon (publié par Preder entre 1976 et 1998 pour la seconde édition, la première étant parue entre 1959 et 1979n avec le premier fascicule chez Al Liamm). Sa première idée était de compléter et de réviser le travail de Roparz Hemon. Mais son corpus prenant une importance qu'il n'aurait soupçonnée il y a plusieurs années, il prit la décision de publier son propre travail intitulé Dictionnaire Diachronique du Breton. Une version papier avait été envisagée, mais le temps et la maladie lui ont imposé de publier une version en ligne sur le site Devri, qu'il créa à cet effet, sans aucune aide financière.

[Source : Devri.bzh]

Accessoires

Réalisation Dream me up